top of page

Benjamin Roux

Artiste peintre de 26 ans originaire de Bourgogne (Auxerre), Benjamin Roux a toujours été fasciné par la perception que l’Homme se fait du temps. Son travail est une exploration de la perception humaine du temps et de la relation entre l'homme et la nature. Il s'intéresse particulièrement aux roches et à leur capacité à témoigner du temps qui passe. 

Depuis peu, l'artiste utilise la technique du bois brûlé pour sublimer ses oeuvres. « Le feu est un élément puissant qui a le pouvoir de transformer, de purifier, mais aussi de détruire. Dans notre vie, nous sommes souvent confrontés à des moments de rupture qui peuvent être difficiles à vivre, mais qui sont nécessaires pour avancer et grandir. »

Pour Maison Césame, il a transformé des sellettes et tabourets anciens en objets de décoration contemporains. 

Ce procédé ancestral originaire du Japon, appelé Yakisugi, apporte au bois une protection naturelle et une finition unique. 

La combustion permet de créer à la surface une couche de carbone protectrice et d'augmenter sa durabilité. Elle servait autrefois à protéger les habitations nippones des intempéries. 

Née du bouddhisme, cette méthode traditionnelle s'inscrit dans la philosophie Wabi-Sabi et cherche à faire ressortir les imperfections du bois et à mettre à nu l'empreinte du temps. En fonction des essences de bois choisies, du degré de brûlage et de brossage, on obtient différentes teintes et textures qui donnent au bois un aspect singulier. 

bois brulé wabi sabi durable
bottom of page